2000/2001 - Rêve symbolique #3

Mis à jour : 7 nov. 2018


DIPTYQUE


Je rêve un saule en fleurs

Que tissent des jardins

Au soleil d'un matin

D'une nuit qui se meurt


Au pied de l'arbre, ainsi

Que paraît l'horizon,

Un vieil homme est assis

Le dos à sa raison


Le front au vent levé

Le regard vers la cime

Le vieillard en tailleur

Contemple ses racines


Mémoires innervées

A peine il les devine

Perceptions de l'infime

Déjà, il est ailleurs


Un sourire aux paupières

La paume au ciel offerte

Au seuil de la matière

L'âme est jeune et s'apprête


A l'immobilité

Au silence de l'être

A l'instant qui va naître

Nimbe d'éternité ...


Sous l'arbre centenaire

Une ombre se repose

Qu'une aurore dépose

Au ventre de la terre


Je rêve un saule en fleurs

Que tissent mes matins

Au soleil d'un jardin

Où, par la nuit, je meurs



SACD 245532

Tous droits réservés 2017 - 2018


Nota Bene : Une fois réveillé, j’ai beau avoir les yeux ouverts, je suis conscient mais je ne ressens pas mes membres. Je suis allongé sur le dos, et je ressens comme une chaleur qui irradie mon corps ; je ne perçois pas la réalité physique, ni de mon corps, ni des draps ou du matelas sur lequel je suis allongé ; tout paraît blanc-jaune, lumineux et chaud, de l’intérieur vers l’extérieur. Je me sens bien, une sensation d’extrême apaisement. Je ne suis que boule de chaleur et de lumière, le temps semble être arrêté et j'ai l'étrange impression de flotter. Je suis dans mon corps ... et en même temps je n'y suis pas.


Loïc ANDRAL

Consultant Intuitif

2015 - 2020      Loïc ANDRAL       -        Contact       -       Tous droits réservés       -       Mentions Légales 

Altération possible de mise en forme lors du chargement de la page.
Actualiser la page au besoin.